Salon Photo­graphique de Moscou

Le Salon photographique de Moscou est une foire annuel réunissant tous les associés du marché photographique.

Le Salon photographique de Moscou est une foire annuel réunissant tous les associés du marché photographique, c’est-à-dire des galléries, des fonds et des collectionneurs. C’est un événement unique en Russie qui représent l’offre formulée dans le domaine de la photographie.

Objectifs de Salon

  • Exposition et vente de la photographie historique et originales des auteurs russes ainsi qu’étrangers
  • L’élargissement du cercle des gens, ayant un intérêt commercial pour la photographie historique et moderne. Le Salon favorisent la compréhension de la photographie en tant qu’un art, une sorte d’investissements et un objet d’intérieur.
  • La formation du marché de la photographie russe, qui est accompagnée par un système commun de la terminologie, de la reproduction, de la certification et des standards de l’exécution. Le Salon est un événement régulier pour vendre des photographies et, par conséquent, contribue à un processus continu de la formation des prix.
  • L’intégration du marché russe de la photographie dans le marché mondial. Le Salon régulier a une politique de prix ouverte forme une idée sur le marché russe de la photographie.
  • Le soutien des photographes, qui se réalise par les ventes pendant le Salon et par l’engagement dans un système commun d’évaluation des photographies.

Pour la première fois le Salon a eu lieu en 2012 dans la Gallérie de la photographie classique sous le nom de PhotoMixFight et a réuni sous son toit les ouvrages de quelques dizaines de photographes de tout le pays. L’événement a reçu un accueil chalereux de la part de la publique et la même année s’est déroulé encore une fois sur le terrain de l’espace Photo Hub Manometer dans le centre de design «Art Play».

Au printemps 2013 la foire a eu lieu sur les deux terrains à la fois – la Gallérie de la photographie classique a presenté des photographies des galléries et des fonds photographiques russes, tandis que Photo Hub Manometer a presenté des autreurs indépendants, parmi lesquels on a vu pas mal de célébrités. En dehors des expositions, la foire a accueilli, aussi, plusieurs séminaires des photographes et collectionneurs leaders russes.

En 2013 la foire a été ouverte sous son nom actuel. Le changement de nom a été provoqué par, premièrement, les changements dans le corps des organisateurs et, deuxièmement, par une certaine évolution de la conception – désormais le Salon se positionne comme un événement, orienté sur les professionnels du marché de la photographie et des collectionneurs qui cherchent de nouvaux ouvrages, et est organisé en deux étapes. 14 gallériest et fondes ainsi que plus que 30 auteurs indépendants ont participé au Salon et ont presenté un large spectre des ouvrages photographiques. En plus, les organisateurs ont presenté plusieurs projets photographiques spécifiques du niveau des musées – comme, par example, une exposition des photographies de Rauf Mamedov et une sélection des thèses des promus de l’école de design de Rod-Island des années 1969-1978. Le Salon a occupé le territoire de 1000 mètres carrés sur deux étages de la Gallérie de la photographie classique.

8 chaînes de télévision ont couvert l’ouverture de Salon, et l’ensemble des publications dans les média a dépassé deux cents et démie. Quelques 8000 personnes ont visité le Salon.

Une particularité de Salon étaient des prix pour les photographies ouverts et la possibilité d’y participer gratuitement – les organisateurs mettent en rélief que le bur prinicipal est la formation du marché de la photographie civilisé en Russie.